• Le Kirkman est arrivé ! Une couverture fine a été placée sur les cordes, le clavier a été bloqué avec du carton, et le tout a été emballé dans du cellophane. Le piano a ensuite été recouvert de couvertures et sanglé, avec une luge (sorte d'armature en bois créée sur mesure) sur son champ le plus long.
    Après avoir enlevé la lyre, le pied avant gauche du piano a été enlevé, pour nous permettre de basculer l'instrument sur son champ : d'abord sur des cales, puis sur un chariot de transport ad hoc. La manœuvre inverse a été effectuée pour le remettre d'aplomb.

    Premier diagnostic : le Kirkman est en état satisfaisant, même s'il est complètement désaccordé, que quelques touches coincent et que le jeu des chevilles nécessitera un renforcement certain. L'intérieur de l'instrument est nettoyé, dépoussiéré, la lyre fendue est reconstruite et refrottée, quelques éléments sont recollés. Prochaine étape : le diagnostic du bloc d'action...

    Transport et premier décrassage du Kirkman

    Transport et premier décrassage du Kirkman

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Transport et premier décrassage du KirkmanTransport et premier décrassage du KirkmanTransport et premier décrassage du KirkmanTransport et premier décrassage du Kirkman


    votre commentaire
  • Une fois n'est pas coutume, c'est un autre type de clavier qui va bientôt rejoindre mon sanctuaire. Un très beau piano à queue Kirkman. Un instrument issu d'une famille de facteurs de clavecins originaire d'Alsace à l'origine, qui s'expatria au 18ème siècle en Angleterre... et changea son patronyme Kirchmann (littéralement l'homme d'église) en Kirkman. Les fils reprirent la facture de clavecins et développèrent une facture de pianos : la moitié en uprights, l'autre en queues.
    Cet instrument présente la particularité d'être entre un quart et un demi-queue. Les standards européens n'étant pas fixes, il se situe dans une fourchette quelque part entre les deux. A première vue il daterait de 1860 environ, ce qu'un examen plus approndi devrait nous confirmer.

    Il demandera quelques réparations...

    Affaire à suivre, et un transport à organiser :)

    Une fois n'est pas coutume : Bob s'attaque à un Kirkman

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une fois n'est pas coutume : Bob s'attaque à un Kirkman


    votre commentaire
  • Un Packard organ fonctionnel à vendreUn de mes correspondants en Allemagne vend ce Packard Organ, de 1904, avec certificat, super meuble, état impeccable, très bonne sonorité.

    Intéressés ? Ecrivez-moi un petit mail et je vous mettrai en contact :)

    Un Packard organ fonctionnel à vendre


    votre commentaire
  • Un harmonium Couty et Liné à vendre (Belgique)Avis aux aficionados des harmoniums !

    Un harmonium Couty et Liné est à saisir dans la banlieue de Bruxelles.

    Estampillé médaille d'argent 1867, il est en parfait état, mais nécessite une petite révision.

    Les soufflets ont semble-t-il été changés il y a une ou deux dizaines d'années.
    Il est composé de huit jeux et expression; son clavier est transpositeur. La dame qui le cède cherche avant tout à ce qu'il trouve un foyer qui prendra soin de lui... et en jouera ! Il s'agit d'un instrument de famille.

    Contactez-moi par courriel si vous souhaitez que je vous mette en contact;
    j'ai été à deux doigts de l'accueillir chez moi, mais je commence à manquer de place...

    Un harmonium Couty et Liné à vendre (Belgique)

     


    votre commentaire
  • L'été oblige, mon Alexandre a gagné un nouveau soufflet qui avait craqué il y a quelques semaines. Flambant neuf, le voici dans tous ses états, pour le plaisir d'apprécier sa puissance !
    Un harmonium impressionnant par sa précision qui viendrait, à l'origine, de l'église Saint-Germain-des-Prés à Paris...
    OK, pour le reste, c'est un massacre musical oh


    votre commentaire