• Un nouveau venu : le Palace Organ de Loring and BlakeEn voilà encore un qui a fait le voyage, depuis sa petite chapelle perdue ou presque en province de Luxembourg. Caché derrière le maître-autel, le voici en cours de restauration par votre serviteur.

    L'instrument est de bonne facture, et un peu plus lourd que pas mal de reed-organs de mon petit sanctuaire. Du bon bois, veiné et assez dur, que je n'arrive pas à déterminer. Un système de registres très simple, et beaucoup plus solide que ceux du Weaver...
    Le reed-organ est encore en bon état, même si plusieurs jeux ne répondent plus, plusieurs anches sifflent, le clavier est défoncé, et les genouilères bloquées.
    Après un démontage et un nettoyage en règle - je ne vous parle pas du 'fond' de l'instrument, planché, limbes desquelles ont été sorties des jouets et des cadavres de souris notamment - place à l'accordage des anches, et à la reconstruction de petites tirettes verticales rongées par lesdites souris.
    Restera à traiter les derniers bois du meuble, à peaufiner quelques réglages, parmi lesquels la remise à niveau (dans tous les sens du terme) du clavier.   

    Un nouveau venu : le Palace Organ de Loring and Blake

    L'instrument est donc un Palace Organ, une des marques de Loring et Blake, qui a officié dans le Massachussets à partir de 1868. Le numéro de série suggère que celui-ci daterait de 1886-1889. A noter qu'une restauration a déjà eu lieu sur l'instrument : plusieurs volets des caisses intérieures ont été reconstruits. Par contre, la voix humana a complètement disparu. 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique