• Weaver : prêt pour un essaiL'instrument regagne donc son décorum, et est prêt pour un essai (post suivant)... Conclusion : le changment total des soufflets sera nécessaire : l'instrument manque de souffle (et du coup, le reed-organiste aussi) ! Affaire à suivre ...

    En attendant, un petit coup d'huile dégriff' et le tour est joué :)











    Weaver : prêt pour un essai

    votre commentaire
  • Le meuble du Weaver sous toutes ses couturesAutre souci : la genouillière actionnant la commande 'grand organ'. Réparée sans trop de problèmes.

      Le meuble sans son décorum vu de derrière et de devant.








    Le meuble du Weaver sous toutes ses coutures














    Le meuble du Weaver sous toutes ses coutures

    votre commentaire
  • Weaver : suite du chantierL'intérieur de la caisse est plutôt rassurant, quoique les soufflets aient été 'racommodés' aux clous (photo de l'instrument couché) ... Il faudra les démonter entièrement pour les reconstruire, sans doute en 2008 ! Pour l'heure, quelques rustines de peau devraient suffire (pas sur la photo).

    Ci-dessous, l'ancienne courroie, et la nouvelle (temporaire !).


    Weaver : suite du chantierWeaver : suite du chantier

    votre commentaire
  • Un Weaver sauvé de la cassePour le vendeur de piano de la femme de son ancien propriétaire, ce reed-organ devait être détruit, 'faute de marché' ...

    Un rescapé de plus dans mon p
    anthéon. Un instrument qui m'a aimablement été livré en pièces détachées (désolé, pas de photos), puis rmeonté avec son ancien propriétaire : merci à lui ! Tout est vissé à tout, contrairement à un harmonium généralement composé "d'étages" superposés. Si le meuble est en relativement bon état, les commandes de jeu n'y sont pas. Il faut donc nettoyer et rehuiler ces mécanismes somme toute assez différents (plus complexes) que ceux d'un harmonium.

    Autre constat : la vieille courroie de jute a cédé lors des premiers essais. On va donc la remplacer, et en profiter pour remettre des feutres aux 'poulies', histoire d'amoindrir le bruit des frottements.

    Un Weaver sauvé de la cassePour le reste, la commande de la voix céleste est perdue; un fil de fer provisoire devrait faire l'affaire avant de trouver un fil correct, et de fabriquer une nouvelle pièce de bois (fendue sur la photo).


    votre commentaire
  • Folie de fin d'année, voici une nouvelle pièce à restaurer qui arrivera pour fêter Noël en famille :). Un reed-organ (pas vraiment un harmonium, donc) de la fabrique Weaver and Co, probablement des années 1930-1950, importé à Utrecht. Plus d'infos et les étapes de sa restauration dans les semaines à venir ... Un très bel instrument, dont quelques jeux sont à revoir, de même que la 'vox humana', sans oublier les traditionnels soufflets souffroteux, et les genouillères engourdies. En gros, il y a du boulot !
    PS : l'harmonium Debain fête ce mois-ci officiellement son premier anniversaire...

    Petite folie de fin d'année

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique