• Voilà donc où nous en sommes : je suis enfin venu à bout des réglages du bloc d'action. Encore quelques frottements à enlever (un feutre qui coince, un ressort qui frotte, etc) sur deux touches et on sera bon. Le clavier devient plus souple, moins fastidieux, et beaucoup plus silencieux. Du coup on entend les étouffoirs qui couinent un peu...

    Trois cordes ont été remplacées,  il en manque encore deux. Le sommier tient l'accord, à part 5 notes aiguës qu'il faudra consolider, soit en enchassant la cheville un peu plus profondément, soit en la reserrant avec du pin-tite ou de la CA.

    Une fois toutes ces étapes accomplies, restera l'accordage final et la rénovation du bois du meuble... En prime, un petit cliché du bloc en cours de rénovation.

    Le bloc d'action du Kirkman presque prêt !  


    votre commentaire
  • Le pari est le suivant : ne pas risquer de fragiliser le sommier en déchevillant, ni de fendre davantage le bois en rechevillant. Je ne cherche donc pas à redresser la ligne de chevilles problématique, mais bien à consolider l'ensemble. Suivant une méthode d'outre-manche, les fissures sont colmatées à 1/3 avec de la colle cyanoacrylate. Pas top pour la structure du bois, à user avec modération ! Les 2/3 restants sont bouchés à la pâte à bois extra. On ponce, on polit, avec patience, avant une seconde série d'injections de Pin-tite. Hors de question d'utiliser du cardboard.

    Avant/après :

    Suite du traitement de la doublette du Kirkman

     

    Suite du traitement de la doublette du Kirkman 


    votre commentaire
  • Avec le temps, certains trous de chevilles se sont élargis. Le sommier reçoit donc des injections de pin-tite, un produit fluide qui rentre dans la fibre du bois et agit avec lui pour resserrer le trou sans fragiliser la structure du bois. En deux passes, l'accord tient nettement mieux. Restera à consolider la doublette, qui est fendue à trois endroits. Mon plan, peu orthodoxe, mais qui fait ses preuves outre-manche : de la CA glue ou de l'epoxy bois marin, et si nécessaire une fine pâte à bois pour consolider et esthétiser les fissures plus larges.

    Traitement du sommier du Kirkman


    votre commentaire
  • Certains marteaux sèchent,  d'autres ont vu leur petit cuir de basculement remplacé,  les pieds ont été frottés, et il reste encore de nombreux réglages à effectuer... Mais je n'ai pas pu m'empêcher de le faire sonner, en accordant un peu sauvagement les trois premières octaves. Just for fun, et malgré toutes les pieces manquantes...

    Pour la route


    votre commentaire
  • Pendant que les feutres des marteaux sèchent, un nettoyage des cordes s' impose. Le must : du scotch brite et de l'huile de coude ! Le nettoyage se fait à sec, sans trop appuyer sur les cordes, et avec des gants poue éviter d'avoir les mains vraiment noires. Sans compter qu'il faut ventiler.

    Un coup de pinceau sec, de souflette, un coup d'aspi, et le résultat est bluffant. A gauche les cordes en cours de frottage, à droite les cordes dans leur état d'origine.

    Nettoyage des cordes

    Nettoyage des cordes

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique